Bagnères-de-Luchon – Saint-Lary-Soulan, 65 km mais 3 100 m de dénivelé positif !

Une étape du jour particulière sur bien des aspects : une distance de 65 km,  la plus courte étape du Tour  depuis plus de 30 ans, et une arrivée inédite avec les 16 km d’ascension du col du Portet (plus de 8 % de moyenne, une arrivée à 2 215 m), sans oublier la météo… encore un sacré défi pour les filles de #ComeBakea !

Aujourd’hui, nous avons certainement connu l’étape la plus difficile de notre formidable projet sportif. La météo, clémente jusqu’à présent a été plus capricieuse et plus changeante. Ainsi, à plusieurs reprises nous avons été confrontées à l’orage, la pluie, la grêle, mais aussi à une chaleur accablante.

Les fontaine ont à nouveau été utiles, n’est-ce pas Stéphanie et Sindy ?

Comme toujours de belles rencontres

Nous avons retrouvé nos habitués du Tour ; Jacqueline et son mari qui nous ont fait du café au bas du col du Portet, nos signaleurs favoris, toujours au rendez-vous, et puis une nouvelle rencontre sympa en la personne d’Hanna, Slovaque et impressionnée par notre aventure.

Mais la plus belle rencontre nous l’avons faite à l’approche du final de l’étape. Comme « l’homme qui tombe à pic », Richard, le compagnon de Ludivine, nous a fait la belle surprise de sa présence : il nous a accompagné sur les 8 derniers km, sous la pluie ! Il a même pu se mettre à la mécanique… son pneu avant n’a pas apprécié les gravillons …

Enfin, en plein effort final et sous une pluie glaciale, à l’approche des 2000 m, nous avons croisé des membres de l’équipe France Télévisions qui nous ont mis à disposition des sacs poubelles pour nous protéger de la pluie !

Récupération

Après cette belle mais difficile journée nous avons pu profiter du camping pour récupérer des efforts de ces premières étapes. Nous sommes désormais à mi-parcours de notre aventure et, demain, une belle épreuve de 172 km nous attend. Sans difficulté particulière, mise à part sa distance, elle nous permettra de tourner les jambes en veillant bien à ne pas se laisser emporter par notre entrain.

 

Encore merci à toutes et à tous pour vos messages et votre présence sur nos petits lives que nous diffusons sur Facebook, nous avons l’impression de vivre ce moment avec vous et cela ajoute de la magie à ce que nous vivons c’est-à-dire un moment unique, hors du temps et qui restera gravé longtemps dans nos mémoires !

Retrouvez plus de photos sur notre page Facebook !